Abus de faiblesse

Posté le 05 juin 2015

Une prêtresse vaudoue renvoyée en correctionnelle

Mélite J., 65 ans, prêtresse vaudoue, a été renvoyée devant le Tribunal correctionnel de Pontoise avec ses deux filles et son mari. Installée dans un pavillon de Marly-la-Ville, cette voyante et guérisseuse, surnommée « Maman » par ses fidèles, aurait tenu sous sa coupe, pendant des années, des dizaines de fidèles auxquels elle aurait soutiré d’importantes sommes d’argent. Elle est poursuivie pour abus frauduleux de l’état d’ignorance ou de la situation de faiblesse de personnes en état de sujétion psychologique ou physique.

 


Posté le 18 mai 2015

Le thérapeute restera en prison

Placé en détention pour avoir violé une adolescente avant de l’entraîner dans un univers libertin, un thérapeute de Lannion a fait l’objet d’une ordonnance de mise en liberté du juge de la détention de Saint-Brieux, décision aussitôt rejetée par la Cour d’appel. L’avocat général a estimé que cette requête était incompréhensible eu égard à la peine encourue de 20 ans de prison pour des faits reconnus.


Posté le 05 mai 2015

Exercice illégal de la médecine

Une prétendue psychothérapeute du Clunisois a comparu devant le tribunal correctionnel de Mâcon pour exercice illégal de la médecine, usage et détention non autorisée de stupéfiants et abus frauduleux de la faiblesse sur personnes en état de sujétion psychologique. La prévenue est accusée de s’être livrée à des actes de nature thérapeutique entre 2005 et 2013. Elle a notamment utilisé des sangsues sur quatre personnes dont un bébé.


Posté le 04 avril 2015

Caractériser un abus de faiblesse

L’abus de faiblesse est un fait de société de plus en plus médiatisé - le dossier de l’affaire Bettencout en est le plus célèbre exemple. Il se définit légalement comme le fait de profiter de la particulière vulnérabilité d’une personne afin de la conduire à faire des actes ou s’abstenir de faire des actes, ayant des conséquences particulièrement préjudiciables pour cette même personne. Il est réprimé par l’article 223-15-2 du Code pénal et puni de trois ans d’emprisonnement et de 375 000 euros d’amende.


Posté le 18 mars 2015

Zeus sous les verrous

Un septuagénaire de Gujan-Mestras (33) a été mis en examen pour viols et abus de faiblesse. Depuis plusieurs années, il abusait de femmes sur lesquelles il exerçait son emprise. Les investigations ont démarré suite à un signalement à la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires). Le procureur de la République de Bordeaux a saisi l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP).


Posté le 20 février 2015

Benoit Yang Ting enfin condamné

Dans son délibéré [vivement attendu par les victimes], la Cour d’appel de Paris a condamné Benoît Yang Ting, poursuivi pour abus de faiblesse, à un an de prison avec sursis et à 50 000 euros d’amende. Son épouse et complice a, quant à elle, été condamnée à six mois de prison avec sursis et à 25 000 euros d’amende. Leurs victimes, Sophie Poirot et Bernard Toucheboeuf, avaient accusé Benoît Yang Ting de les avoir manipulées, leur instillant notamment de faux souvenirs traumatisants.


Posté le 11 février 2015

L’association Khloros et sa fondatrice impliquées dans deux affaires d’escroquerie culturelle

En décembre 2013, un concert organisé au Cambodge pour célébrer le temple d’Angkor Vat et le Ballet royal, s’est révélé être une vaste escroquerie. Danseuses, musiciens, architectes, techniciens, hôtelier attendent, depuis plus d’un an, les 600 000 euros que l’association organisatrice, Khloros Concert, leur doit. Pour sa défense, elle prétend que son principal mécène ne lui a pas versé les sommes promises.


Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 17 mai 2018