Abus de faiblesse

Posté le 13 mars 2017

Renvoi en correctionnel

Après trois ans d’investigation, le parquet a requis le renvoi en correctionnel de l’affaire Marie Porte du Ciel1, impliquant les époux Valencourt et leurs trois enfants soupçonnés d’abus de faiblesse et de blanchiment aggravé.


Le fondateur de l’association Marie Porte du Ciel situé au Tampon (La Réunion), avait été mis en examen suite aux plaintes de certains membres du groupe de prière qui l’accusaient notamment de s’être enrichi au détriment de centaines d’adeptes.


Posté le 13 mars 2017

Abus de faiblesse

A Nyon, une mère accablée par la maladie puis le décès de son fils a été la victime de deux femmes qui lui ont extorqué un demi-million de francs suisses contre les promesses de guérison d’un sorcier africain… virtuel. Accusées d’escroquerie par métier, d’extorsion, de chantage et de blanchiment d’argent, les deux femmes ont été condamnées à 2 et 3 ans de prison.


Posté le 11 novembre 2016

Verdict pour « Maître Illario »

Mercredi 5 octobre 2016, le tribunal correctionnel de Libourne (Gironde) a rendu son jugement dans l’affaire qui opposait Philippe Lamy, « dit Maître Illario », à sept de ses victimes. Déjà condamné en 2012 à quatre mois de prison ferme pour exercice illégal de la médecine, il écope d’une peine de cinq ans de prison, dont un avec sursis, pour abus de faiblesse, agressions sexuelles et exercice illégal de la médecine pour des faits qui se sont déroulés entre 2012 et 2014.

 


Posté le 10 novembre 2016

Plainte pour abus de faiblesse contre la supérieure d’un carmel

Suite à la plainte des parents d’une jeune femme membre du Carmel Notre Dame de la Rencontre de Simacourbe (Pyrénées-Atlantiques), le Parquet de Pau a ouvert une enquête préliminaire pour « abus de vulnérabilité de personnes en situation de sujétion psychologique ».


Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 14 décembre 2017