Articles récents

Posté le 11 décembre 2017

Des victimes d’abus sexuels se mobilisent

Début novembre, des ex-Témoins de Jéhovah victimes d’abus sexuels dans leur enfance, ont confié anonymement à la BBC qu’il est très courant dans les congrégations Témoins de Jéhovah de dissuader les victimes d’abus sexuels de porter plainte.


Une jeune femme originaire de Worcestershire le confirme. Abusée par un ami de son frère pendant son enfance, elle a été contrainte de se taire sous la pression de ses parents et d’anciens de sa congrégation.


Posté le 11 décembre 2017

L’association soupçonnée de travail illégal

La représentante légale de l’association des Travailleuses missionnaires1 a été mise en examen le 9 novembre pour « emploi d’étrangers démunis d’une autorisation de travail » et « recours à personne exerçant un travail dissimulé ».


En octobre 2015, l’Inspection du travail signale au parquet d’Épinal qu’elle ne perçoit aucune cotisation salariale d’un restaurant de Domrémy-la-Pucelle (Vosges) géré par l’association qui, de son côté, ne verse aucun salaire.


Posté le 11 décembre 2017

Appel rejeté dans l’affaire Lavigne

Les trois accusés dans l’affaire du décès de Chantal Lavigne, survenu en juillet 2011, ont vu leur demande d’appel rejetée par la cour d’appel de Québec. Chantal Lavigne est décédée alors qu’elle participait à un séminaire de développement personnel. Elle a succombé après avoir perdu connaissance lors d’une séance de sudation qui avait duré plus de sept heures.


Posté le 11 décembre 2017

La requête en arrêt des procédures de Jean-François Labrie rejetée

Le procès du révérend et pseudo-guérisseur Jean François Labrie est suspendu alors que son avocat avait demandé l’arrêt pur et simple des procédures, arguant qu’en tant que ministre du culte son client était tenu au secret professionnel. Ce leader de l’église Inter-Foi de North Hatley est accusé de pratique illégale de la médecine et fait face à 21 chefs d’accusation.


Mots clefs : 
Posté le 11 décembre 2017

Le boom des églises évangéliques au Brésil

Malgré les nombreux scandales financiers qui les entachent, les églises évangéliques connaissent un succès phénoménal au Brésil. Dans un pays touché par la pire crise économique de son histoire, les gens se tournent vers l’espoir d’un enrichissement personnel promis par l’évangile de la prospérité, croyance pentecôtiste selon laquelle des actions telles que le don et la prière peuvent mener à la richesse.


Posté le 11 décembre 2017

Pasteur abuseur, trois nouvelles victimes

Wayne Marlon Jones, fondateur de l’Église baptiste spirituelle unie (United Spiritual Baptiste Church), accusé en 2014 d’avoir abusé financièrement et sexuellement d’une femme entre 2011 et 20131, a comparu devant le tribunal de Toronto fin octobre 2017. La plaignante a été rejointe par trois autres femmes qui se sont manifestées après les premières accusations, pour des faits s’étant déroulés entre 1986 et 1996.


Posté le 11 décembre 2017

La Prophétesse d’une secte condamnée pour violence lors d’un exorcisme

Le 16 novembre 2017, le tribunal correctionnel d’Agboville a condamné Céline Atto Yo à six mois de prison avec sursis et 100 000 Francs CFA pour coups et blessures ayant entraîné une incapacité de 20 jours sur une adolescente conduite par son père pour être exorcisée. Le père ainsi que deux disciples de la prophétesse ont été condamnés à une peine similaire.


Posté le 11 décembre 2017

Méditation de pleine conscience

Le journal Forbes, dans son édition Life Style du 5 novembre 2017, se fait l’écho d’une étude australienne1 remettant en cause le sérieux des études scientifiques menées depuis 20 ans sur l’impact de la méditation de pleine conscience sur la santé. Cette étude met en évidence l’absence d’essai randomisé, de protocole en double aveugle et dénonce l’exploitation marketing de la Méditation de pleine conscience.


Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 février 2018