Groupes et mouvances

Les articles de cette rubrique apparaissent par ordre de publication sur le site. Si vous souhaitez rechercher des articles correspondant à un groupe ou à une mouvance, utilisez le moteur de recherche (loupe).
 

Posté le 10 janvier 2018

Même sans leader, le groupe prospère

Jesus Morning Star (JMS), aussi appelé Providence, a été fondé en Corée du Sud en 1978 par Jeong Myeong-seok, un ancien adepte de Moon1. Il a été condamné à 10 ans de réclusion en 2009 pour viols. Aujourd’hui, malgré son incarcération le groupe continue son activité.


Posté le 10 janvier 2018

Reclaimed Voices, 80 témoignages en un mois d’existence

Créée mi-novembre 2017 pour dénoncer les abus sexuels perpétrés au sein de la communauté des Témoins de Jéhovah (TJ), la fondation néerlandaise « Reclaimed Voices » a déjà reçu près de 80 témoignages. La majorité émanent d’adultes ayant quitté le groupe et ayant été abusés dans leur enfance.


Posté le 10 janvier 2018

Kryéon derrière une chasse au trésor ?

A la fin du mois de novembre dernier, une chasse au trésor devait avoir lieu dans les rues de Toulouse. Cependant plusieurs révélations ont fait état de liens entre ce jeu, les enfants indigo1 et le mouvement Kryéon2. Le jeu a été annulé, les sites et comptes sur les réseaux sociaux supprimés.


Posté le 10 janvier 2018

L’inertie des services de protection de l’enfance

Suite aux nombreuses révélations d’Associated Press sur Word of Faith Fellowship, l’agence de protection de l’enfance de Caroline du Nord étudiera plus attentivement toute nouvelle allégation d’abus et de négligences commis sur des enfants par des membres du groupe.


Posté le 10 janvier 2018

Le contrôle sans partage d’un empire financier

A la mort de son époux Sun Myung Moon, Han Hak Ja n’était pas censée prendre sa succession à la tête de l’Eglise de l’Unification pour le christianisme Mondial. Destinée à être « la ‘’Vraie Mère’’, celle qui améliorerait l’Homme en portant des enfants d’une lignée pure, sans péché et en inaugurant une nouvelle ère, c’est elle qui aujourd’hui occupe le poste de leader du célèbre mouvement sud-coréen.


Posté le 10 janvier 2018

Une enfance au coeur de la secte

Jamey Anderson a été martyrisé pendant toute son enfance. Sa mère et son beau-père, membres de Word of Faith Fellowship, le battait pendant des heures avec une palette en bois ou l’enfermait dans une pièce sombre pour lui faire avouer de prétendus péchés. A cette époque il aurait voulu mourir pour que tout s’arrête.


Posté le 10 janvier 2018

Prise de conscience après le drame de Waco

Près de 25 ans après le drame de Waco, des responsables du FBI et des universitaires de l’American Academy of Religion (ARR) se sont réunis à la Harvard Divinity School (Massachusetts) pour réfléchir à la façon dont cet évènement dramatique les avait obligés à coopérer et envisager la poursuite de cette coopération.


Posté le 10 janvier 2018

Une dizaine de victimes se manifestent contre Sogyal Rinpoché

Depuis la dénonciation, par des adeptes de Rigpa International, durant l’été 2017 des abus physiques, psychiques et sexuels commis par Sogyal Rinopché, Jean-Baptiste Cesbron, avocat à Montpellier, a déjà recueilli une dizaine de témoignages accusateurs convergents émanant principalement de femmes. Ayant contacté l’Adfi Montpellier et l’Unadfi , ces personnes témoignent toutes des mêmes faits. Selon l’avocat, « il est question d’escroquerie, de détournement de fonds et d’abus de faiblesse ».

 


Posté le 10 janvier 2018

Détruit par un groupe de développement personnel

Mark Robbins a entamé une procédure judiciaire contre le centre de développement personnel Gratitude Training, basé en Floride. Il l’accuse de l’avoir coupé de ses enfants restés dans le groupe et de l’avoir abusé financièrement.


Gratitude Training se présente comme un programme d’auto-amélioration en trois étapes « pour réveiller la planète, maximiser la joie et actualiser la paix ». Le coût de la formation est très élevé et chaque étape est de plus en plus chère et chronophage.


Posté le 10 janvier 2018

Winston Blackmore souhaite l’invalidation de sa condamnation

Reconnu coupable de polygamie en juillet dernier1, Winston Blackmore, ex leader d’une secte au sein de la communauté Bountiful, souhaite l’invalidation de cette condamnation par la Cour suprême de la Colombie Britannique de Cranbrook (Canada). Il estime avoir été injustement poursuivi.


Mots clefs : 

Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 17 mai 2018