Version imprimablePDF version

Un pasteur camerounais trouve refuge au Québec

Afin d’éviter d’éventuels démêlés judiciaires, Dieunedort Kamdem, célèbre pasteur camerounais qui est au cœur d’un scandale financier dans son pays a trouvé refuge dans une église qu’il a ouvert à Montréal où il promet à ses fidèles miracles et prophéties.

 

Au Cameroun, la commission des marchés financiers (CMF) lui reproche d’avoir incité plusieurs fidèles à investir dans des placements à risques sur le marché des devises1. Dans son pays il est à la tête d’un véritable empire financier et détient quatre stations de radios, une chaine de télévision et un journal. Son mouvement, La Cathédrale de la foi, revendique 10 000 fidèles et 40 églises2. Cependant ses différents litiges avec la CMF l’ont poussé à ne pas revenir au Cameroun.

 

A Montréal, chaque semaine,  Dieunedort Kamdem prétend guérir ses fidèles par imposition des mains ou en leur soufflant au visage. Il promet de les libérer de leur maux physiques ou de leurs problèmes personnels,  affirmant que Dieu agit à travers lui.  Ses prêches sont de véritables shows. Pour ancrer la parole biblique dans la vie quotidienne, il organise aussi des conférences payantes sur des thèmes parfois éloignés de la thématique purement religieuse, comme par exemple comment rencontrer son époux ou épouse en six mois.

 

(Source : Le journal de Montréal, 30/11/2017)

 

  1. Lire sur le site de l’UNADFI, Un pasteur arnaqueur : http://www.unadfi.org/groupe-et-mouvance/un-pasteur-arnaqueur
  2.  
  3. Lire sur le site de l’UNADFI, La Cathédrale de la foi : http://www.unadfi.org/groupe-et-mouvance/la-cathedrale-de-la-foi

Posté le 10 Janvier 2018

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 17 mai 2018