Version imprimablePDF version

Un insecticide pour guérir les fidèles

Dans la province rurale de Limpopo, un pasteur d’une vingtaine d’années, se présentant comme un prophète, vaporise un insecticide sur ses fidèles pour les guérir.


Ce prétendu pasteur n’aurait aucune formation religieuse. Il est pourtant à la tête d’une communauté de fidèles appelé Mout Zion General Assembly. En vaporisant de l’insecticide sur le visage ou sur d’autres parties du corps, il prétend guérir les plaies infectées, le cancer ou encore le sida. Pour justifier son geste, le pasteur explique que c’est Dieu en personne qui lui en a donné l’ordre. Alors que la presse a dénoncé ses actes, il semble vouloir continuer, expliquant qu’il ne craint pas la police.

 

La commission sud-africaine pour la protection des droits culturels et religieux a déclaré qu’elle allait enquêter sur les agissements du pasteur. Elle alerte par ailleurs sur la recrudescence de ce genre d’incident. En effet, des pasteurs exploitent une population démunie en promettant guérison ou travail contre de l’argent, usant de méthodes inutiles voire dangereuses. Ces dernières années, plusieurs pasteurs d’Afrique du Sud ont déjà proféré des conseils surprenants à leurs fidèles comme boire de l’essence ou manger des serpents…


(Sources : BBC, 21.11.2016 & RFI, 22.11.2016 & France 24, 23.11.2016)


Posté le 10 Décembre 2016

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 février 2018