Témoins de Jéhovah - paradis pour pédophiles

Après « Histoire insolite et secrète des Témoins de Jéhovah », Alexandre Cauchois, président et fondateur de l’Association d’information sur le risque sectaire (AIRS), publie un deuxième ouvrage : « Témoins de Jéhovah, paradis pour pédophiles ».


Témoins de Jéhovah pendant 25 ans, A. Cauchois n’a de cesse de dénoncer les pratiques sectaires du groupe qu’il a quitté. Dans son dernier opus, il aborde la question de la pédophilie chez les Témoins de Jéhovah. Selon lui, si dans certains pays comme les États-Unis ou l’Australie, les pouvoirs publics s’intéressent beaucoup à ce sujet, en Europe, il ne suscite que peu d’émotion et de réactions.
S’appuyant sur de nombreuses sources documentaires et des témoignages, l’auteur dénonce la loi du silence qui règne autour de ces actes au sein du groupe. Lorsqu’une victime se déclare, les Témoins règlent le problème en interne et ne font que rarement appel à la police, afin de ne pas entacher la réputation de l’organisation.
Pire, il rappelle les conclusions de la commission d’enquête parlementaire australienne qui avait démontré l’absence de protection des jeunes victimes. Au contraire, convoquées devant un comité judiciaire, elles sont confrontées à trois adultes et à leur agresseur, et leur parole ne sera crue que si deux témoins oculaires peuvent attester de la véracité des faits. Autre critique formulée par Alexandre Cauchois à l’encontre des Témoins de Jéhovah : la culpabilisation des victimes auxquelles on reproche de ne pas avoir résisté et crié suffisamment fort pour repousser leur agresseur. Enfin, il est atterré par le sort réservé aux victimes après la dénonciation d’abus sexuels : elles sont mises au banc de la congrégation et parfois rejetées par leur famille.
(Source : Paris-Normandie, 20.06.2017)

Auteur : 
Alexandre Cauchois
Editeur : 
AIRS
Date de publication : 
Jeudi, 13 Juillet, 2017
Thèmes : 

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 13 septembre 2017