Version imprimablePDF version

Rigpa mise en cause par d’anciens membres

Après la publication le mois dernier du livre de Marion Dapsance, Les dévots du bouddhisme1, Midi Libre a publié deux témoignages d’anciens membres de Rigpa qui décrivent la personnalité et le fonctionnement de Sogyal Rinpoché, fondateur du groupe.


Le premier témoignage est celui d’une jeune femme, entrée dans le groupe avec son père à l’âge de 14 ans, et qui a vécu pendant trois ans dans le cercle intime de Sogyal Rinpoché. Elle témoigne de l’autorité morale exercée par ce dernier : « Si on lui résistait, le karma de notre famille en pâtirait. » Elle raconte les exigences récurrentes de Sogyal Rinpoché qui la poussait à dormir très peu. Elle subissait des humiliations physiques et psychologiques, des insultes et des viols. Pour elle, Sogyal Rinpoché ne pourrait pas agir comme il agit si « des dizaines de milliers de personnes n’autorisaient pas ça. Il incarnait le fantasme d’un groupe qui l’a
déresponsabilisé. »

 

Ensuite, Midi Libre donne la parole à Olivier Raurich, ancien bras droit de Sogyal Rinpoché en France. Il a notamment été la voix française du leader lors des enseignements donnés à Lerab Ling. Selon lui, Rinpoché est une « imposture », un « faux maître spirituel » susceptible de présenter un danger de dérive sectaire. Il raconte qu’il n’hésite pas à utiliser sa position de « grand maître » pour obtenir des faveurs sexuelles ou des offrandes, très souvent en argent liquide.


Cet ancien haut placé dans la hiérarchie de Rigpa confie avoir suivi, à la suite de la publication dans Marianne d’un dossier sur le centre, un entraînement afin de ne pas répondre aux questions délicates posées par les journalistes. Pour cet ancien membre, la volonté de Rinpoché est de casser les égos pour amener les membres à l’éveil spirituel. Marion Dapsance rappelle qu’Olivier Raurich a participé à tout cela en invitant les membres à « ne pas faire
preuve d’esprit critique » et à « accepter tout ce qui sera dit et fait par Sogyal Rinpoché comme un enseignement ».


(Sources : Midi Libre, 08.10.2016 & 09.10.2016)
1- Lire sur le site de l’UNADFI, Un livre à charge contre le bouddhisme occidental : http://www.unadfi.org/groupe-et-mouvance/un-livre-a-charge-contre-le-bouddhisme-occidental


Posté le 10 Novembre 2016

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 novembre 2017