Nous n’étions pas armés

Christine de Védrines revient ici sur une affaire dont elle a été l’une des principales victimes, l’affaire des « Reclus de Monflanquin », médiatisée mais restée assez énigmatique jusqu’à son dénouement lors du procès du « gourou » Thierry Tilly, à Bordeaux en 2012.

Si le procès a été l’occasion de faire connaître les faits qui, de 2000 à 2010, se sont déroulés à Monflanquin puis en Angleterre, ce témoignage personnel reflète le besoin de comprendre, et de faire comprendre, ce qui lui est arrivé, comment et pourquoi elle a pu être entraînée dans cette spirale infernale, à la suite de son mari, et avec leurs trois enfants.

Pendant dix ans, Thierry Tilly, recommandé comme conseiller par un avocat et par la belle-soeur de Christine, va mettre onze personnes de la famille de Védrines sous une redoutable emprise. Onze personnes, de 15 à 90 ans (trois générations), qui vont peu à peu se couper de leurs amis, de leurs familles, sans que les raisons de leur isolement transpirent jamais : les quelques proches qui avaient rencontré le « gourou » mais mis en doute ses propos ont été habilement « diabolisés » puis rejetés. C’est le cas de Jean Marchand coupé de sa femme et de leurs deux enfants, qui fera connaître l’affaire dans les média.

Comme « l’araignée tisse sa toile », Tilly s’infiltre insidieusement dans la famille et la manipule mentalement. Il exploite les failles et fragilités de chacun, divisant pour mieux régner, suggérant habilement que la famille est menacée d’un prétendu complot dont il la protège grâce à ses relations. Pour plus de sécurité, il s’est proposé pour gérer lui-même les biens de la famille.
Ayant réussi à créer une véritable peur collective et à passer pour le sauveur providentiel, il va, au cours des années qui suivent, déposséder la famille de tous ses biens.
Auteur : 
Christine de Védrines
Editeur : 
Plon, 2013
Date de publication : 
Lundi, 30 Décembre, 2013

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 février 2018