Version imprimablePDF version

La commission Royale d’Australie donne ses recommandations dans son rapport final

La commission royale a donné six mois aux gouvernements fédéraux et territoriaux pour donner suite à ses recommandations et souhaite que les institutions rendent compte de ce qu’elles ont mis en oeuvre pour se réformer. Cette commission a enquêté, entre autres, sur les systèmes et procédures en vigueur au sein de l’organisation des Témoins de Jéhovah pour répondre aux allégations d’abus sexuels et sur les outils de prévention.


La Commission a étudié pendant cinq ans la façon dont les églises, les organisations caritatives ont traité de la maltraitance des enfants. Elle a conclu que ce type d’abus se produisait toujours dans des institutions que les enfants fréquentent régulièrement. Les 17 volumes du rapport final comprennent plus de 400 recommandations visant à rendre les institutions plus sûres pour les enfants.


La Commission affirme que l’Australie a besoin d’une stratégie nationale pour prévenir les abus sexuels sur les enfants, afin d’éviter une nouvelle faillite de l’État et des institutions telles que la police, les agences de protection de l’enfance, le système judiciaire.


Elle appelle à légiférer sur le signalement obligatoire d’abus sexuels et ce même dans le cadre religieux. Elle souhaite que les agresseurs soient privés de tous les honneurs. Elle souhaite également l’installation d’un mémorial national reconnaissant les dizaines de milliers d’enfants abusés dans plus de 4000 institutions.


Durant l’enquête, qui a coûté 500 millions de dollars, plus de 9 000 victimes ont raconté leur histoire à l’oral ou par écrit. Plus de 64% d’entre elles sont des hommes. La majorité a été abusée par des hommes adultes pendant leur adolescence et plus de 40% affirment l’implication de plusieurs auteurs.


Concernant les Témoins de Jéhovah, la Commission demande que les enfants qui signalent des abus ne soient plus ignorés, l’abandon de la « règle des deux témoins » et la révision de la procédure du mouvement en cas de maltraitance d’enfants.


En réponse, le gouvernement australien promet 52,1 millions de dollars pour soutenir l’accès des victimes à un plan national d’aide et un groupe de travail sera mis en place en janvier 2018 pour donner suite aux recommandations.


(Sources : The Australian, 15.12.2017 & SBS, 15.12.2017)


Lire sur le site de l’Unadfi : Témoins de Jéhovah : Commission royale d’Australie : http://www.unadfi.org/groupe-et-mouvance/temoins-de-jehovah-commission-royale-d-australie-


Posté le 10 Janvier 2018

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 17 mai 2018