Version imprimablePDF version

Corée du Sud / Yoo Byung-Eun : l’homme aux multiples facettes

En Corée du sud, depuis le naufrage du Sewol, des milliers de policiers sont à la recherche de Yoo Byung- Eun, propriétaire du ferry et haut responsable de l’Église baptiste évangélique de Corée. 4.000 policiers ont pénétré l’enceinte de la communauté religieuse située à Anseong (au sud de Séoul) pour procéder à l’arrestation de six adeptes dont cinq sont suspectés d’avoir aidé leur leader dans sa fuite.
 

Yoo Byung-Eun est né au Japon en 1941. Parallèlement à ses activités d’homme d’affaires, il a créé l’Église baptiste évangélique de Corée en 1962 avec Kwon Shin-chan (son beau-père). Le mouvement se scinde ensuite en trois groupes dont l’Église du Salut qui compte 20.000 adeptes que l’armateur dirige toujours sans aucune formation théologique.
En 1987, 32 personnes se donnent la mort dans la cafétaria de son usine. Yoo Byung-Eun est blanchi par la justice mais en 1991, alors que ses affaires vont bon train, il est incarcéré pendant quatre ans pour fraude. Il achète une compagnie maritime avec son fils en 1999 et fonde la Choghaejin Marine.Yoo Byung-Eun aurait fait fortune grâce à ses inventions dont un système
d’irrigation du côlon. Yoo Byung-Eun est connu pour être un amoureux de l’art et plus particulièrement de la photographie qu’il pratique sous le pseudonyme de Ahae. Il a exposé dans des lieux prestigieux du monde entier comme le jardin des Tuileries en 2012. Il devait exposer à Compiègne le 4 juillet 2014 et dans le Parc de la Villette en 2015.
En 2012, il aurait également acheté un hameau entier dans le Limousin. « L’étrange M. Yoo » est l’acheteur du village de Courbefy, dans la commune de Bussière-Galant, en Haute-Vienne, acquis à des conditions avantageuses. À l’époque, Ahae s’était présenté comme un amoureux de la nature désireux de « permettre à la nature de se développer comme cela
devrait être le cas, sans l’interférence de l’homme »…
 

Yoo Byung-Eun, membre influent de cette secte religieuse, est soupçonné de graves négligences ayant créé les conditions qui ont mené au tragique accident qui a fait plus de 300 morts : laxisme dans l’application des consignes de sécurité, violations diverses et versements de pots-de-vin pour échapper à la réglementation.
 

Même si les membres nient l’implication du mouvement religieux dans l’affaire du Sewol, d’anciens adeptes affirment que Yoo Byung- Eun en est le plus haut dirigeant et « qu’il est presque vénéré comme un dieu ». 
Un mandat d’arrêt international a été déposé à l’encontre de Yoo Byung-Eun. Son fils, qui vit aux Etats-Unis, est recherché par le FBI. Sa fille, Yoo Somena, a été interpellée le 27 mai dernier à Pa¬ris et est incarcérée à la prison de Fresnes (Val-de-Marne) pour fraude fiscale. Mais la Corée la réclame pour des faits d’escroquerie et des détournements de fonds à hauteur de plusieurs millions d’euros.
 

Park Geun-hye, la présidente sud-coréenne, a eu des propos très durs envers Yoo Byung-Eun et sa famille. Elle estime que « les Yoo sont responsables de la tragédie, qu’ils se moquent de la loi et provoquent la colère publique au lieu de faire face aux gens pour s’excuser et dire la vérité ».
 

(Sources : Agence de Presse Yonhap & BFM TV, 11.06.2014 & France 3 Limousin, 12.06.2014)


Posté le 18 Juin 2014

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 13 septembre 2017