Version imprimablePDF version

Corée du Sud / Ahae : homme d’affaire, photographe, mécène et prédicateur évangélique

Yoo Byung-eon, alias « Ahae » est le propriétaire de la Cheonghaejin Marine Company, l’opérateur du navire Sewol qui a coulé le 16 avril 2014 au large de la Corée du Sud, faisant 300 morts. Il est connu comme homme d’affaires, photographe et mécène. Mais cet homme, au passé trouble, est également prédicateur évangélique suspecté d’être impliqué dans un suicide collectif.

Les médias coréens révèlent des éléments troublants sur le passé de celui que l’on surnomme « le millionnaire sans visage ». Né au Japon en 1941, Yoo Byung-eon a amassé une fortune d’au moins 200 millions d’ d’euros et « de nombreux autres actifs sont sans doute encore cachés ». Ahae se serait aussi enrichi grâce à ses activités de prédicateur : il est le chef d’une église évangélique à Séoul (assimilée à une secte) qui compte 20 000 adeptes. Le journal sud-coréen, The Korea Herald, le décrit comme « le prêtre d’un culte religieux souterrain ayant des liens étroits avec l’ancien président Chun Doo-hwan (général ayant dirigé la junte au pouvoir à Séoul entre 1980 et 1988).

Ses écrits religieux sont commercialisés par Evangelical Media Group, qui a son siège new yorkais dans le même bâtiment qu’Ahae Press. Par ailleurs, Ahae aurait été impliqué en 1987 dans la mort de 33 adeptes d’un groupe religieux auquel il appartenait.

L’équipage du ferry Sewol était majoritairement constitué d’adeptes de son église : du personnel peu formé et fréquemment renouvelé qui connaissaient mal le bateau.

Photographe amateur « assoiffé de reconnaissance », Ahae a utilisé sa fortune pour organiser des expositions de ses clichés de paysages dans le monde entier. En France, en 2012, il a exposé dans le Jardin des Tuileries. Il est également le mécène unique de la recréation contemporaine du Bosquet du Théâtre-d’Eau qui sera inauguré cet été à Versailles.

La communication autour de ses actions de mécénat donnent lieu à la commercialisation de nombreux produits dérivés, assurée par son fils Yoo Hyuk-ki. Sur le site « Louvre pour tous », dans un article publié le 29 août 2013, Bernard Hasquenoph note que ce dernier se serait installé à Paris après avoir organisé la première exposition Ahae à New York, en 2011, sous couvert d’un organisme de recherche scientifique qu’il préside. Faisant également la promotion du thé vert (une des autres affaires de l’empire Yoo Byeong-on), il se revendique aussi philanthrope et écologiste.

Plusieurs perquisitions ont été opérées dans la résidence et les entreprises de Yoo Byung-eon. Il est soupçonné d’évasion fiscale, de détournements de fonds et de corruption. Il est frappé d’interdiction de sortie du territoire. En 1992, il avait déjà été condamné à quatre ans de prison pour fraude.

Source : KoreaJoongAngDaily, 19.04.2014 & La Croix, Frédéric Ojardias, 27.04.2014


Posté le 2 Juin 2014

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 13 septembre 2017