e-boutique

N°77

La mégalomanie des Gourous

Parmi les manifestations extrêmes de la mégalomanie, cette folie des grandeurs caractéristique de tous les "chefs", "leaders" ou "Führer" des sectes passées ou présentes, certaines atteignent des sommets - avant la chute parfois, hélas, dévastatrice, non seulement pour le mégalomane et ses adeptes, mais pour beaucoup d’autres. La puissance absolue sur les hommes et sur le monde est toujours le phantasme suprême.

Moon et ses projets de constructions pharaoniques, Raël et son rêve de clonage, sont des exemples de cette mégalomanie contemporaine.(...)

 

N°76

Détruire pour sauver

Au cours de l’été 2002, la presse quotidienne nous apprenait qu’aux USA un gamin de douze ans entrait dans son collège porteur d’une arme. La direction de l’école s’y est opposée. Ce garçon, soutenu par ses parents, membres de la secte POUM (sic), d’inspiration indienne, dirigée par le Révérend..., insista pour continuer, en arguant d’une obligation dans sa religion.

N°75

Ces sectes qui parasitent, infiltrent, détournent

La période estivale (2002) a connu quelques faits marquants : des décisions de justice qui démontrent la difficulté qu’ont encore certaines instances à saisir la dangerosité sectaire, dans le même temps où une micro-secte de l’Ouest de la France était le théâtre d’événements dramatiques que la presse, dans son ensemble, analysait avec beaucoup d’objectivité et une profonde humanité.

N°74

Ouvrons les yeux

Le 13 avril à l’Hôtel de Ville de Soissons, Alain Vivien a remis la Légion d’honneur au Père Jacques Trouslard, en reconnaissance d’une vie de combat pour les Droits de l’Homme. Dans une réponse toute épicée de l’humour que nous lui connaissons et qui ne se laisse jamais aller à l’ironie, le récipiendaire a tenu à souligner qu’il "n’y était pour rien"... Rien ? Une vie de résistant lors de la deuxième guerre mondiale, et de lutte contre les comportements des sectes durant ces vingt dernières années.

N°73

Du clair à l’obscur

Nous avons décidé de publier dans ce n° 73 de BULLES le compte d’exploitation 2000 et le bilan financier au 31.12.2000 de l’UNADFI. En effet la loi du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens prévoit que le montant de subvention accordée par une autorité administrative à un organisme de droit privé soit communiqué à "toute personne qui en fait la demande". En d’autres termes, les subventions de différents ministères dont bénéficie l’UNADFI peuvent être connues de tout un chacun.

Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 17 mai 2018