e-boutique

N°87

Réveillons-nous ! Spécial Témoins de Jéhovah

Pourquoi un nouveau numéro de BULLES consacré aux Témoins de Jéhovah ? Il y a dix ans en effet, cette organisation avait déjà fait l’objet d’un numéro spécial (n° 47, 3ème trimestre de 1995). Constatant que les Témoins de Jéhovah sont toujours l’occasion du plus grand nombre d’appels auprès de toutes les ADFI, il nous est apparu judicieux d’informer nos lecteurs actuels des graves conséquences dont ont à souffrir les personnes engagées dans cette secte.

N°86

Garder le cap

Sortir d’une secte ?

Quand les proches d’une personne victime d’un groupe sectaire appellent les bénévoles d’une ADFI ou viennent les rencontrer, qu’entend-t-on, sinon ce souhait : « que dois-je faire pour ouvrir les yeux de mon enfant, de mon frère, de ma femme, de mon mari… ? » Ou quand l’éloignement du groupe est amorcé et même quand la sortie est réalisée : « quelle attitude dois-je avoir pour assurer le succès de ce retour ? ».(...)

 

N°85

Gourous d’hier et d’aujourd’hui

Nous l’avions déjà constaté et signalé dans BULLES, les catastrophes naturelles sont exploitées avec plus ou moins de succès par les groupes sectaires ; les inondations de 2002 et 2003 dans le midi de la France avaient d’ailleurs donné lieu à des mises en garde officielles : la MIVILUDES [1]  a envoyé une note à 19 préfets concernés par les inondations les prévenant du risque de prosélytisme des sectes sur les lieux de catastrophe.

N°84

Dérives sectaires et santé

Voici deux mois que je remplis les fonctions de présidente. Mon engagement à travailler sur les mouvements sectaires date de ma rencontre en 1982 avec « Le Patriarche ». Alors conseillère au Ministère de la Jeunesse et des Sports, j’étais en charge du dossier formation sur la toxicomanie. Très vite, j’ai compris l’effet nuisible de ces groupes qui au prétexte de soins, détournaient de jeunes mineurs de leur famille hors de leur contexte social, défiant le droit.

N°82

Les enfants des sectes

Voici deux mois que je remplis les fonctions de présidente. Mon engagement à travailler sur les mouvements sectaires date de ma rencontre en 1982 avec « Le Patriarche ». Alors conseillère au Ministère de la Jeunesse et des Sports, j’étais en charge du dossier formation sur la toxicomanie. Très vite, j’ai compris l’effet nuisible de ces groupes qui au prétexte de soins, détournaient de jeunes mineurs de leur famille hors de leur contexte social, défiant le droit.

N°81

Restons vigilants

La MIVILUDES a rendu public le 26 janvier, à l’occasion d’une conférence de presse, le rapport annuel d’activité qu’elle remet au premier ministre. Cette Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires rappelle l’objectif qui lui a été fixé « d’observer et d’analyser le phénomène des mouvements à caractère sectaire ».

N°79

Discerner les dérives sectaires

Claire Champollion
Dans le dernier numéro de BULLES qui fêtait les 20 ans de ce bulletin, le nom de Claire Champollion n’apparaissait qu’une fois mentionnant l’interview publiée en 1992 dans le numéro 33 . Nous avons bien plus à en dire.
Le Docteur et Claire Champollion furent parmi les premiers atteints en la personne de leur fils pris par la secte Moon un soir d'octobre 1974. Ils ont alors pris conscience du danger que représentaient les sectes qui, depuis, ont envahi l’Europe et de la nécessité d'une campagne d’investigations et d’informations.

N°78

Les vingt ans de Bulles

Bulles s’adresse à tous ceux qui, soit dans leur vie professionnelle, soit dans leur vie privée ont eu affaire avec des mouvements ou organisations sectaires. BULLES cherchera à informer aussi bien les pouvoirs publics et les médias que les individus, les familles, les chercheurs, les étudiants sur les questions essentielles qui s’articulent autour de ce phénomène révélateur de la société moderne…

Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 17 mai 2018