Pratiques hygiénistes et traditionnelles

Posté le 13 septembre 2017

Face à l’obligation vaccinale les anti-vaccins s’organisent

Face à une couverture vaccinale de plus en plus faible1, les pouvoirs publics proposent de rendre onze vaccins obligatoires à partir de 2018. En effet, la recrudescence de maladies telles que la rougeole ou la coqueluche représente un véritable enjeu de santé public. Depuis l’annonce du gouvernement, les anti-vaccins se sont organisés et se déchaînent sur internet pour empêcher l’adoption de la nouvelle législation.


Posté le 11 septembre 2017

Voyage au coeur des anti-vaccins

Catherine et Craig Hughes ont perdu leur enfant non vacciné d’une coqueluche. Le lendemain de sa mort, les parents ont été confrontés aux attaques de membres de l’Australian Vaccination-skeptic Networks (AVN) qui, afin de détourner l’opinion des véritables raisons ayant entraîné la mort du bébé, ont lancé une campagne d’intimidation et de diffamation contre le couple.


Posté le 22 août 2017

Que sait-on de ? Le respirianisme

Qu’est-ce que le respirianisme ?
Les adeptes du respirianisme, également connu sous le nom de pranisme ou breatharisme, prétendent se nourrir d’air et de lumière en puisant leur énergie dans le prana (sanskrit : souffle vital respirant).
Le respirianisme n’est pas nouveau et il est très souvent lié à un contexte sectaire, mystique voire religieux comme en témoigne les jeûnes miraculeux de Marthe Robin ou du yogi indien, Prahlad Jani, qui assure jeûner depuis 70 ans.

Posté le 13 juillet 2017

Une adepte du respirianisme est morte au bout de trois ans de pratique

Le 8 juin 2017, Jeannette, une adepte belge du groupe Contact & Muziek, est décédée « de mort naturelle dans des circonstances suspectes », selon la police d’Utrecht. Soupçonnant les autres membres du groupe de négligence et de non-assistance à personne en danger, les autorités ont ouvert une enquête.


Mots clefs : 
Posté le 10 juillet 2017

Des parents jugés responsables de la mort de leur bébé

Le 14 juin 2017, le tribunal de Termonde (Belgique) a condamné un couple à six mois de prison avec sursis pour avoir involontairement causé la mort de son bébé. Les parents avaient décidé de le nourrir exclusivement au lait végétal (lait d’avoine, de sarrasin, de quinoa, de riz…), ayant jugé, sans avis médical, que leur enfant souffrait d’une intolérance au lactose et au gluten.

 


Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 13 septembre 2017