Version imprimablePDF version

États-Unis / Le créationnisme dans les manuels scolaires

L’idéologie créationniste fera peut-être son entrée dans les manuels scolaires des petits texans. Cette décision repose sur les 15 membres du conseil scolaire de l’État du Texas qui, entre les 19 et 22 novembre 2013, statueront sur cette question.

La séance publique du conseil, qui s’est tenue le 17 septembre dernier, laisse à penser que la cause créationniste semble avoir été entendue. Ses défenseurs ont révélé une « volonté d’écarter les éditeurs dont les manuels scolaires ne présenteront pas les alternatives à la théorie de l’évolution ».

Cette même bataille avait été perdue par les créationnistes en 2009. Ils étaient néanmoins parvenus à introduire des amendements tels que celui qui stipulait que les étudiants devraient « analyser, évaluer et critiquer » les théories scientifiques et qu’ils devraient être exposés à « tous les aspects d’une preuve scientifique ». L’état de la Louisiane, en se justifiant elle aussi par une volonté de promouvoir « la pensée critique », a désormais sa propre « loi créationniste ».

Aux États-Unis, l’éducation est décentralisée. Si l’État du Texas optait pour la version créationniste, d’autres États pourraient lui emboîter le pas dans le reste de l’Amérique du Nord. Il n’est pas non plus exclu qu’elle franchisse la barrière canadienne : en 2006, un organisme évangélique américain, Focus on the Family, qui se montrait favorable au créationnisme, avait une branche canadienne dont l’ancien président (1998-2004), Darrel Reid, allait occuper d’importantes fonctions au sein du cabinet du premier ministre Stephen Harper (2007 à 2010).

Source : Agence Science-Presse, 3.10.2013


Posté le 20 Décembre 2013

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 novembre 2017