Version imprimablePDF version

Main basse sur Haïti

Golias revient sur la présence remarquée des scientologues et des « fondamentalistes de tout poil » qui, profitant du séisme du 12 janvier 2010, se sont installés en Haïti. Nombre de ces groupes appartiennent à la Bible Belt, « terreau du fondamentalisme made in USA » correspondant approximativement à l’ « espace géographique des anciens Etats sécessionnistes ».

S’agissant du Temple d’Antioch (WACO), cautionné par l’ONG Act of Mercy, ou de Crisis Response Internationnal, « toutes sont venues prospérer sur la misère ».

Alors que les richesses d’Haïti attire les promoteurs et hommes d’affaires, que l’on a remarqué la présence d’Edward Lynch, politicien de la Droite chrétienne, comment ne pas s’interroger sur une possible « connivence avec ces mouvements religieux ».

Source : Golias, Eva Lacoste, 1er au 07 juillet 2010


Posté le 19 Juillet 2010

Mots clefs : 

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 novembre 2017