ONG, humanitaires et institutions

Posté le 14 janvier 2011

Haïti, un an après...

Haïti, une terre de mission

Depuis le tremblement de terre, les fidèles baptistes, pentecôtistes, adventistes ou méthodistes devancent en nombre les fidèles catholiques, dans une proportion de 40-60.

Le séisme a amplifié l’offensive évangélique et en ces temps « propices aux prêches millénaristes » le prosélytisme des missionnaires américains a trouvé dans les camps de sinistrés un « terreau fertile ».


Posté le 19 juillet 2010

Main basse sur Haïti

Golias revient sur la présence remarquée des scientologues et des « fondamentalistes de tout poil » qui, profitant du séisme du 12 janvier 2010, se sont installés en Haïti. Nombre de ces groupes appartiennent à la Bible Belt, « terreau du fondamentalisme made in USA » correspondant approximativement à l’ « espace géographique des anciens Etats sécessionnistes ».

S’agissant du Temple d’Antioch (WACO), cautionné par l’ONG Act of Mercy, ou de Crisis Response Internationnal, « toutes sont venues prospérer sur la misère ».


Mots clefs : 
Posté le 26 mars 2010

Sectes et humanitaire : à l’assaut de la détresse !

Sous couvert d’assistance et de soutien aux victimes du tremblement de terre à Haïti, plusieurs mouvements sectaires ont accouru sur les lieux, tentant une nouvelle fois de tirer bénéfice de la situation de détresse et de vulnérabilité des victimes.


Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 23 juin 2017