Version imprimablePDF version

Synthèse du rapport 2009 de la Miviludes

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires a remis son rapport annuel au Premier ministre le 7 avril 2010. Ce document, comportant quatre parties, est le septième depuis la création de la Mission en décembre 2002.

La première partie comporte trois études du Secrétariat permanent de la Mission : genèse de l’approche européenne de la question sectaire, chamanisme et néo-chamanisme pratiqué en Occident et enfin, dérives observées dans le domaine de la nutrition.

La deuxième partie, qui prend la forme d’un « dossier central », traite de la protection des mineurs confrontés au risque sectaire. Après avoir brossé un état des lieux international, la Miviludes rappelle que les mineurs sont au centre de certaines théories. Le dossier présente enfin une étude de la jurisprudence des tribunaux français en matière d’aménagement de l’autorité parentale puis un rappel du dispositif français dédié à la protection des mineurs.

La troisième partie est consacré aux contributions des ministères. Le rapport mentionne en particulier les ministères de la Santé, du Travail, de l’Intérieur et de la Justice.

La quatrième partie présente, enfin, le rapport d’activité de la Miviludes. Tous les efforts de la Miviludes en 2009 ont visé à renforcer et à rendre plus opérationnels les instruments et les dispositifs législatifs face aux menaces sectaires toujours présentes.


Posté le 2 Juillet 2010

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 février 2018