Version imprimablePDF version

La « veuve noire » condamnée

Le 7 avril dernier, au tribunal correctionnel de Narbonne (Aude), Yolande Moustrou surnommée « la veuve noire » a écopé de trois ans de prison ferme pour abus de faiblesse, son ex-mari a été condamné à une peine de deux ans ferme sans mandat de dépôt. Avec lui, elle avait mis au point un stratagème pour escroquer plusieurs hommes dont deux se sont suicidés1.


La prévenue n’était pas présente lors de l’audience ; son ex-mari s’est défendu d’être le cerveau de cette affaire. Le procès a tenté de démontrer que le couple a abusé de la faiblesse de deux hommes qui se sont suicidés en juin et novembre 2005.


L’enquête a fait état de trois hommes tombés sous les griffes du couple mais selon la soeur de l’un des défunts il y en aurait beaucoup plus. Le couple recherchait des hommes en situation de fragilité suite au décès d’un proche.


Pour l’un des avocats des parties civiles le duo a utilisé un procédé classique d’escrocs, coupant les victimes de toute relation familiale. Yolande leur promettait alors le mariage. Ce plan a permis au couple de soustraire plus de 140 000 euros aux deux défunts.


(Source : Midi Libre, 07.04.2017)


1. Lire sur le site de l’UNADFI, Deux suicides suspects : http://www.unadfi.org/cles-pour-comprendre/emprise-mentale-et-vulnerabilite/deux-suicides-suspects


Posté le 22 Mai 2017

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 novembre 2017