Version imprimablePDF version

Redune se mobilise pour dénoncer l’abus de faiblesse dans les groupes à caractère sectaire

L’ONG espagnole Redune, Red de Prevencion del Sectarismo y del Abuso de Debilidad, a présenté le 29 mai 2015 sa nouvelle mission : le service aux victimes de dérives sectaires dans des groupes coercitifs.


Cette association fait un travail de prévention depuis des années. Elle constate que les victimes de ces mouvements sont « totalement isolées de leurs familles, perdues ». Son président, Juantxo Dominguez, rappelle que la France dispose d’une commission interministérielle qui manque de toute évidence à l’Espagne. Il considère que l’Etat espagnol n’accomplit pas son devoir de protection vis-à-vis de ces victimes.

Redune souhaite des mesures pour les dédommager des préjudices patrimoniaux mais aussi physiques, mentaux et émotionnels.
Juantxo Dominguez mentionne le cas de la communauté des « Douze Tribus » (Tabitha’s Place) : née en France et s’étendant à travers l’Europe, elle attire des adeptes dans la province basque de Guipuzcoa. « Ils isolent leurs enfants, dissuadent les membres souhaitant sortir de la communauté. Nous en avons informé le ministère de l’Education mais aucune mesure n’a été prise ». De son côté, Redune s’efforce de diffuser des informations afin de prévenir les risques émanant de ces mouvements.
Redune a également mis en place des séances de thérapies individuelles et de groupe car les victimes doivent surmonter l’indifférence et l’incompréhension d’une grande partie de la société.
Elle peut prodiguer des conseils juridiques, assister les plaignants et apporter un éclairage aux experts des tribunaux.
Redune a également développé un questionnaire spécifique à destination des acteurs judiciaires pour mettre en avant la manipulation mentale, toujours plus difficile à démontrer que les préjudices physiques.
Juantxo Dominguez insiste enfin sur la nécessité d’une réglementation spécifique sur les médecines alternatives. Les personnes sont menacées par les dérives sectaires thérapeutiques qui peuvent générer de réels problèmes de santé publique.
L'association Redune se mobilise également pour créer une jurisprudence qui permette aux avocats d’être mieux armés sur ce type de dossiers souvent complexes. 80% d’entre eux concernent des groupes autoproclamés compétents dans le domaine du développement personnel.

 

Source : RIES, 12.05.2015


Posté le 5 Juin 2015

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 novembre 2017