Version imprimablePDF version

GAIA : un groupe d’intervention et d’analyse contre les mouvements sectaires

Dans la matinée du 1er mai 2013, Ramon Castillo a été retrouvé mort. Il était le chef d’un mouvement sectaire, La lumière d’Antares dont sept membres, appelés « êtres de lumière », ont été accusés de la mort d’un nouveau né au Chili. Depuis ce monstrueux assassinat, une équipe d’enquêteurs formés à la lutte contre les sectes (GAIA) reçoit en moyenne une plainte par semaine concernant des affaires de nature sectaire. GAIA enquête actuellement sur trois groupes.


Deux d’entre eux sont basés dans le sud du pays et agissent en tant que centre de formation. Ils captent des jeunes en leur promettant « le succès dans leur vie ». Chacun est dirigé par un homme, entouré de sa mère et de sa soeur. Les deux dirigeants se font appelés « maître » et déclarent posséder des « connaissances spéciales » qui leur permettent de résoudre tous les problèmes. Ils se servent d’une façade humanitaire et des catastrophes naturelles pour attirer des adeptes. Chaque recrue est prête à payer 500.000 dollars pour participer à un séminaire. Bien que ces deux groupes soient similaires, il n’y a aucun lien entre eux. Le premier est constitué d’une vingtaine de membres, le second d’une cinquantaine qui envoie des missionnaires pour recruter au Brésil, en Argentine et au Mexique.


Le troisième groupe, constitué d’une douzaine de personnes, est lié à la communauté des Enfants de Dieu (Famille internationale)1, basée aux États-Unis et accusée d’abus sexuels sur des enfants. Le député Muñoz soutient que ce groupe « est classé comme une secte dangereuse ». Le sociologue et spécialiste des mouvements sectaires, Humberto Lagos, le qualifie de « groupe sectaire radical et destructeur ».


(Source : RIES, 07.05.2015)

 

(1) Lire aussi sur le site de l’UNADFI, Des enfants illégitimes... Les enfants de Dieu : http://www.unadfi.org/groupe-et-mouvance/des-enfants-illégitimes-les-enfants-de-dieu


Posté le 5 Juin 2015

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 novembre 2017