Conseils aux proches

Face au changement de comportement radical d’un proche il est normal de se poser des questions et de vouloir l’aider.
Voici quelques conseils sur l’attitude à adopter et les erreurs à éviter afin d’éviter de brusquer l’adepte et de voir les relations se détériorer davantage.

Posté le 01 avril 2016

Que faire ?

Chacun d’entre nous peut être confronté à une situation d’emprise sectaire, soit sur des personnes de son entourage proche, soit dans le cadre de ses activités.
Lorsque certains signes alertent, il importe d’abord de rechercher des informations permettant de lever les doutes et d’évaluer la nature et le degré des risques. Si la dangerosité paraît importante, en particulier pour des personnes fragiles et vulnérables, il importe de signaler les faits auprès des autorités et services compétents.


Posté le 05 juillet 2012

Le retour à la réalité : observations sur le chemin à parcourir

Extraits de l’intervention de Christian Szurko, directeur du DialogCentre UK, lors du colloque de la FECRIS « Les abus récurrents des sectes : témoignages et preuves » à Varsovie, le 7 mai 2011. L’auteur a donné une vue d’ensemble sur certaines méthodes qu’il a mises au point pour aider des membres et des ex-membres à reconsidérer leur implication dans une secte trompeuse et pour les aider à se rétablir. (...)


Posté le 28 mars 2011

Toute une famille mobilisée

Nadine, professionnelle de santé, a été entraînée en quelques mois, avec son compagnon, dans un enfermement psychologique qui a failli la conduire en hôpital psychiatrique, avec des risques pour sa carrière.
Constatant des changements incompréhensibles dans la vie et les relations du couple, l’entourage a réagi rapidement, s’informant pour comprendre, prenant conseil auprès de l’ADFI locale sur les attitudes à adopter face à une telle situation, et essayant d’agir ensemble.


Posté le 18 novembre 2010

Sectes : une spirale pour l’entourage

Jean‐Claude Maës, psychologue et président de SOS Sectes à Bruxelles en Belgique, est favorable à une prise en charge des «victimes collatérales du gourou».

Il explique que « tout en luttant contre la secte », l’entourage devient victime de son emprise et il évoque une forme d’addiction. Les proches sont souvent obsédés par la secte qu’ils essaient de combattre.


Mots clefs : 
Posté le 11 février 2010

Aider les victimes sans leur voler leur autonomie

Pour la présidente de l’UNADFI, Catherine Picard, « les adeptes désireux de s’affranchir d’un mouvement sectaire nécessitent un soutien tout particulier du monde associatif » qui joue alors un rôle d’interface avec la société et les assiste pour retrouver un logement et récupérer leurs droits, tout en les aiguillant vers des psychologues capables de les soutenir. Mais « il s’agit de les aider, sans leur voler leur autonomie ».


Posté le 27 novembre 2006

La sortie de secte

Les différents cas de sortie de secte relatés montrent tout d'abord que, comme toute autre personne, l'adepte d'une secte est dans une situation unique et présente un caractère propre. Il importe donc de respecter son libre arbitre.

On peut distinguer essentiellement deux types de sortie de secte : la sortie volontaire ou l'exclusion par la secte.

 

La sortie volontaire

 


Posté le 27 novembre 2006

Observer pour comprendre

Observer quoi ? Il est important, avant tout, d'observer les signes qui traduisent un changement dans les attitudes et le comportement de la personne. Il ne s’agit pas pour autant de formuler un diagnostic à partir d’une grille normative et infaillible définissant un profil type de l’adepte. Chaque individu est unique et nous envoie des signaux qui lui sont propres.


Posté le 27 novembre 2006

Que faire ? Comment faire ?

Le mode de relations avec un adepte, les moyens à employer pour l’aider sont induits par son état de victime, même s’il apparaît comme complice objectif de la secte à certains égards.

Ainsi dans les échanges, la notion de jugement ne devra pas s’interposer. De nombreux témoignages de transfuges des Sectes révèlent la présence de la culpabilité en dépit des apparences de convictions affirmées. L’angoisse réprimée durant le parcours sectaire engendre une souffrance morale masquée par l’immersion dans le milieu.


Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 23 mars 2017