logo unadfi
Accueil  > Aide aux victimes > Se défendre

Se défendre

Le premier obstacle pour se défendre est de trouver un lieu d’écoute et d’accompagnement . Le second obstacle reste la compréhension des mécanismes de la justice et le coût final d’un procès. A quelle juridiction s’adresser et comment la saisir ? En fonction de la nature du litige le demandeur doit saisir le tribunal à la fois territorialement et matériellement compétent. La compétence territoriale est généralement liée au domicile de la partie défenderesse, mais peut être également liée soit au lieu où s’est réalisée la situation conflictuelle, soit dans certaines matières être arrêtée au choix du demandeur entre le lieu de résidence du défendeur ou de lui même. Un litige civil (divorce, pension alimentaire, garde d’enfant), relèvera de la compétence d’un tribunal civil qui pourra être sous reserve d’un troisième type la compétence d’attribution, le Tribunal d’Instance ou le Tribunal de Grande Instance.

Mort du Père Jacques Trouslard, actif défenseur des victimes de sectes

Le Père Jacques Trouslard s’est éteint au centre hospitalier de Soissons, à l’âge de 87 ans. Se définissant lui-même avec humour comme un « obsédé sectuel », il (...)

Traitement juridique de l’allégation sectaire

Le traitement juridique de l’allégation sectaire constitue une réelle difficulté tant pour les victimes que pour les différents acteurs qui sont amenés à les accompagner : (...)

Que faire si son enfant est embrigadé

Ne pas le juger, le condamner trop hâtivement pour ses choix ou son engagement. Toujours lui rappeler qu’on respecte sa liberté d’opinion même si on en souffre, évidemment. (...)

Pour agir en faveur d’un mineur dont on suspecte la mise en danger physique ou psychologique

Une simple requête sur papier libre au Procureur de la République du tribunal compétent peut suffire. On y consignera la nature de l’infraction commise sur le mineur, en exposant (...)

En cas de divorce …

Comment agir pour protéger les mineurs

Depuis 1993, dans toute procédure le concernant, le mineur « capable de discernement » peut désormais s’exprimer devant le juge ou la personne que celui-ci désigne à cet effet et (...)

retour haut de page  Retour en haut de page

http://www.unadfi.org est motorisé par spip 3.0.5 [19905] associé à des squelettes spip Rizom