Santé

Posté le 11 novembre 2016

Verdict pour « Maître Illario »

Mercredi 5 octobre 2016, le tribunal correctionnel de Libourne (Gironde) a rendu son jugement dans l’affaire qui opposait Philippe Lamy, « dit Maître Illario », à sept de ses victimes. Déjà condamné en 2012 à quatre mois de prison ferme pour exercice illégal de la médecine, il écope d’une peine de cinq ans de prison, dont un avec sursis, pour abus de faiblesse, agressions sexuelles et exercice illégal de la médecine pour des faits qui se sont déroulés entre 2012 et 2014.

 


Posté le 10 novembre 2016

Alerte sur les pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique (PNCAVT)

Le trimestriel France Mutuelle Magazine propose un dossier sur les médecines alternatives et leurs risques. Le journal donne la parole à Catherine Picard, présidente de l’UNADFI, à Annie Guibert, présidente du CCMM (Centre contre les manipulations mentales), et à la MIVILUDES.
 


Posté le 10 novembre 2016

Débat autour du droit de soigner les enfants par la prière

Les parlementaires de l’Idaho ont réuni un groupe de travail sur les « les risques encourus par les enfants dont les parents croient en la guérison par la foi ». Ils n’ont pas prévu, pour l’instant, de légiférer sur le sujet, mais ont entendu les arguments pour et contre le droit d’autoriser des parents croyants à privilégier des soins spirituels pour soigner leurs enfants.


Posté le 10 novembre 2016

Moins de vigilance sur les sectes ?

En Belgique, surveiller les sectes n’est plus une priorité des services de l’état. Depuis les attentats qui ont frappé le pays, la Sûreté de l’Etat a réorganisé ses services et les monopolise tous dans la lutte contre le terrorisme.


Le député socialiste, André Frédéric, rappelle que les sectes sont un problème majeur et que l’état ne doit pas baisser la garde. Il ajoute que « les sectes font courir des risques terribles pour la santé physique et mentale de ses victimes ».


Mots clefs : 
Posté le 10 novembre 2016

Pourquoi les Témoins de Jéhovah doivent-ils s’abstenir de sang ?

Les Témoins de Jéhovah croient que le sang, porteur de la vie créée par Dieu, est sacré et que « la Bible commande de ne pas en absorber ». C’est donc par obéissance à Dieu qu’ils refusent de consommer des aliments contenant du sang, ou d’être soignés par transfusion sanguine.


Mots clefs : 
Posté le 10 novembre 2016

Qu’est-ce que le Comité de Liaison hospitalier (CLH) ?

Créée dans les années 1980, cette structure, qualifiée de « police du sang », est constituée d’Anciens dont la mission est de veiller à ce qu’aucun membre des Témoins de Jéhovah ne soient transfusé, en faisant pression sur les Témoins de Jéhovah hospitalisés et leur famille ainsi que sur le personnel médical.


Mots clefs : 

Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 février 2018