Santé

Posté le 20 février 2007

Transfusion refusée : décès d’un témoin de Jéhovah

Un jeune Témoin de Jéhovah est décédé après avoir refusé une transfusion sanguine. Son frère aîné a lancé une pétition sur le web dans le but de rendre illégal les refus de traitement pour des raisons religieuses.

 

Ce dernier décrit l’univers d’embrigadement « impitoyable » des Témoins de Jéhovah qu’il connaît bien puisque lui-même a fait partie de la secte de l’âge de 8 ans à 17 ans.


Mots clefs : 
Posté le 08 décembre 2006

La bioénergie

L’analyse bioénergétique a été élaborée aux Etats-Unis par Alexander Lowen au début des années cinquante. Elle est basée sur la théorie analytique de Sigmund Freud et sur les travaux et la théorie de la bioénergie de Wilheim Reich[1], dont Lowen fut l’élève.

Cette méthode reprend les concepts de « réflexe orgastique » et de « cuirasse musculaire ». Le corps garderait la trace de toutes les émotions vécues.


Mots clefs : 
Posté le 29 novembre 2006

Les infiltrations de la Kinésiologie

La Kinésiologie n’est pas à proprement parler une secte : c’est une méthode sans aucune base scientifique qui peut être considérée comme une passerelle vers des comportements d’embrigadement.

Quelques exemples d’infiltration relevés par les ADFI :


Posté le 25 octobre 2006

Les médecins face aux dérives sectaires en matière de santé

L'utilisation de plus en plus répandue par des mouvements à caractère sectaire nocif de thèmes de « santé » et de différentes prises en charge « thérapeutiques », leurs publicités voire banalisation au sein des médias, méritent réflexions et clarifications.


Les faits


✓L'extension des dérives sectaires nocives dans le champ de la santé


Mots clefs : 
Posté le 23 octobre 2006

Mort mystérieuse lors d’une cure de désintoxication

Un jeune homme, toxicomane, âgé de 26 ans est mort à Voulte en Ardèche au début d’un « stage à l’iboga », organisé par l’association Meyaya.

Racine africaine utilisée pour lutter contre la dépendance aux drogues, l’iboga devrait être classé comme produit stupéfiant en France. Il est d’ores et déjà interdit en Belgique, en Suisse et aux Etats-Unis. Ses effets sont qualifiés de dangereux : risques de convulsions, paralysie ou susceptible d’entraîner… la mort !


Posté le 23 octobre 2006

Les nouveaux charlatans de la santé

Une enquête sur des médecins qui, sous prétexte de méthodes alternatives, n’hésitent pas à proposer « d’étranges remèdes ».

Un premier cas de figure : un médecin bordelais qui a prescrit des gélules composées de kératine et de sang d’âne à un malade atteint d’un cancer de la prostate pour la bagatelle de 3.000 euros.


Posté le 03 mars 2006

Les médecins face aux dérives sectaires en matière de santé

Les faits


✓L'extension des dérives sectaires nocives dans le champ de la santé


L'extension des dérives sectaires nocives dans le champ de la santé est incontestable.
Des thèmes de « santé » ont toujours été inclus dans de nombreuses familles de sectes « guérisseuses ». Différentes évolutions nouvelles sont par ailleurs de plus en plus fréquemment rencontrées.
Citons :


Posté le 03 mars 2006

Un traitement catastrophique

Mon frère, en Scientologie depuis 1977, y a exercé des responsabilités. Il est parti au Danemark en 1985 après avoir réalisé tous ses biens. Il effectuait de nombreux déplacements. Dans nos rares conversations par téléphone portable, ou lors de ses rares passages en France, je constatais sa complète déconnection de la réalité.


Après son divorce de l’épouse dont il avait eu trois enfants, il a épousé une Française Scientologue au Danemark. A ses dires elle y jouait un rôle important.  


Mots clefs : 

Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 février 2018