Phénomène sectaire

Posté le 22 mai 2017

La prolifération de sectes inquiète en Afrique sub-saharienne

En Afrique, des sectes et églises éveillées grandissent et commencent à inquiéter chercheurs et églises traditionnelles. Ces groupes jouent sur les peurs et les croyances des populations africaines et attirent un grand nombre de fidèles, avec parfois le silence des pouvoirs publics.


Posté le 11 avril 2017

Emprise sectaire et processus de vulnérabilité

Les inscriptions pour la session 2017/2018 du diplôme universitaire « Emprise sectaire et processus de vulnérabilité » (Université Paris V René Descartes), sont ouvertes.


Ses objectifs :


- Apporter une formation théorique approfondie sur l’emprise et les processus sectaires.


Posté le 13 mars 2017

Le sénateur Nick Xenophon passe à l’attaque

En Australie, le sénateur Nick Xenophon a décidé d’intensifier la pression exercée à l’encontre des groupes sectaires dans son pays. Il souhaite mettre en place une série d’amendements pour protéger les victimes de groupes utilisant la contrainte psychologique.


Posté le 10 février 2017

Conférence dans l’Aube

L’Université populaire de l’Aube a organisé le 23 janvier 2017 une conférence intitulée « Sectes et laïcité ». Les intervenants ont rappelé que si les dérives religieuses et la radicalisation représentent une part significative du phénomène sectaire, les dérives dans le domaine de la santé et du bien-être comptabilisent à elles seules 40% des signalements.


Posté le 11 janvier 2017

Rapport de la Miviludes au Premier ministre 2015

Le 14 décembre dernier, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) a rendu public son rapport. Il met en avant le travail effectué par la mission sur la prévention de la radicalisation qui représente une part importante de l’activité de la mission.


Posté le 10 novembre 2016

Moins de vigilance sur les sectes ?

En Belgique, surveiller les sectes n’est plus une priorité des services de l’état. Depuis les attentats qui ont frappé le pays, la Sûreté de l’Etat a réorganisé ses services et les monopolise tous dans la lutte contre le terrorisme.


Le député socialiste, André Frédéric, rappelle que les sectes sont un problème majeur et que l’état ne doit pas baisser la garde. Il ajoute que « les sectes font courir des risques terribles pour la santé physique et mentale de ses victimes ».


Mots clefs : 

Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 22 mai 2017