Enfants et Adolescents

Posté le 14 mars 2007

Le tribunal administratif indemnise une jeune femme placée dans une famille Témoin de Jéhovah

Le tribunal administratif de Toulouse a rendu un jugement le 28 juin 2006 concernant d'une jeune femme placée par la DDASS dans une famille d’accueil Témoins de Jéhovah qui demandait une indemnisation pour « des sévices sexuels" et "irrespect de ses convictions religieuses ». Le tribunal reconnaît la responsabilité de l’Etat au motif de « la carence du service de l’Etat chargé de l’aide sociale à l’enfance dans l’exercice du contrôle qui lui incombait des conditions de placements. » sur une période allant de 1976 à 1983.


Posté le 28 février 2007

Dans l’intérêt de l’enfant.

La loi n° 2007-293 réformant la protection de l'enfance a été promulguée le 05 mars 2007.
Ce texte était très attendu par les acteurs sociaux et les magistrats en charge de ce dossier.


La principale mesure consiste à confier aux Conseils généraux la centralisation des informations préoccupantes sur des enfants potentiellement en danger. Le nombre de ceux-ci va croissant. A ce jour 270 000 enfants sont pris en charge parce qu’en danger et 95 000 signalements supplémentaires ont été enregistrés en 2006.


Posté le 21 février 2007

Les enfants victimes de dérives sectaires

Selon les Renseignements Généraux, il y a 380 groupes sectaires en France et le député Jean-Pierre Brard avance le chiffre de 3.000 enfants qui en seraient victimes. Il s'agit là d'une estimation puisque l’on sait que certaines « communautés » n’inscrivent pas les nouveaux-nés à l’état -civil et qu’ensuite, les jeunes enfants restent parfois confinés au sein même des sectes.

Trois adultes évoquent leur enfance dans un milieu sectaire :

- Témoins de Jéhovah : la loi du silence


Posté le 18 janvier 2007

Décès d'une fillette à Perpignan

Une fillette de trois ans est morte de faim le 27 décembre 2006 à Perpignan. Sa mère, originaire de Guinée, fréquentait l’Eglise évangélique des Assemblées de Dieu. Elle avait cessé de la nourrir 65 jours auparavant après avoir « reçu des messages divins, lui disant qu'elle devait subir une grande épreuve et ne plus nourrir sa fille. » Elle a été examinée par un psychiatre qui l’a déclarée irresponsable, évoquant un délire mystique. La jeune femme est internée.

Source : Midi Libre, 12.01.2007


Posté le 11 janvier 2007

L'enfance volée : les mineurs victimes de sectes

RAPPORT N° 3507 /
Constituée le 28 juin 2006, la commission d'enquête relative à l'influence des mouvements à caractère sectaire et aux conséquences de leurs pratiques sur la santé physique et mentale des mineurs, présidée par Georges Fenech, et qui a pour rapporteur Philippe Vuilque, a rendu son rapport le 19 décembre 2006.




Posté le 11 janvier 2007

Bye Bye Satan

Alexandre, 19 ans à peine, témoigne précisément de son immersion dans le monde « cauchemardesque » sataniste qu’il s’est construit tout seul. D’abord en s’identifiant à Marilyn Manson et en adoptant la mode gothique puis dans un deuxième temps, en « s’initiant » au satanisme par l’intermédiaire de sites internet spécialisés.


Posté le 11 janvier 2007

Une décision judiciaire fixe la résidence d'un enfant en France

Un arrêt de la Cour de Cassation du 12 décembre 2006 rejette le pourvoi d’un père [scientologue] qui demandait le retour de son fils en Allemagne.

Les motifs invoqués sont les suivants : manque de disponibilité du père, propension à effectuer inconsidérément des dons d’argent (à la Scientologie), risque encouru par l’enfant quant à la prise en charge de ses soins médicaux…

En août 2004, son épouse avait quitté le domicile en Allemagne en emmenant leur fils en France.


Mots clefs : 
Posté le 19 décembre 2006

Réaction au rapport parlementaire sur les mineurs victimes de sectes

L’UNADFI accueille avec un vif intérêt le rapport de la commission parlementaire qu’elle remercie pour son travail. Il va dans le sens d’une reconnaissance accrue du statut de victime pour les mineurs embrigadés dans des mouvements sectaires.

L’UNADFI se félicite des aménagements législatifs proposés qui prennent en compte la vulnérabilité particulière de ces enfants appartenant de fait à une structure sectaire.


Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 17 mai 2018