Justice

Posté le 15 mars 2018

Olivier Fenoy retire sa plainte

Martine Poirson, enseignante de 63 ans, membre de l’OCC de 1981 à 1991, est visée par une plainte en diffamation de la part d’Olivier Fenoy qui lui reproche les termes de son attestation dans le cadre du procès devant la Cour d’appel de Paris. Martine Poirson y rapporte des faits incriminant Olivier Fenoy : abus de nature sexuelle et de manipulation sur de jeunes hommes aggravée par sa position d’autorité dans la communauté. L’OCC et son fondateur réfutent la nature des faits (lire ci-dessous).


Posté le 15 mars 2018

Lerab Ling contre-attaque

La direction du temple bouddhiste Lerab Ling, situé près de Lodève (Hérault), et 133 membres du groupe ont déposé deux plaintes en diffamation contre l’avocat Jean-Baptiste Cesbron et le journal Midi Libre (directeur de publication ainsi qu’une journaliste du quotidien) pour les propos tenus dans un article du 9 décembre 2017. Le groupe estime y avoir été injustement accusé d’être un mouvement sectaire.


Posté le 14 mars 2018

Un abbé condamné à 19 ans de prison

L’abbé Christophe Roisnel a été condamné à 19 ans de réclusion criminelle par la cour d’appel de Nanterre (Hauts-de-Seine). Il est inculpé pour viols aggravés sur trois femmes, dont certains assortis d’actes de tortures. Deux des trois victimes s’étaient portées parties civiles.


Posté le 14 mars 2018

La « Raspoutine » coréenne condamnée

Choi Soon-sil fut pendant des années l’amie et la conseillère de l’ombre de l’ancienne présidente de Corée du Sud, Park Geun-hye. Impliquée dans une affaire de corruption, elle vient d’être condamnée à 20 ans de prison par le tribunal du district central de Séoul entraînant dans sa chute la présidente qui vient d’être destituée.


Posté le 14 mars 2018

Rebondissement dans l’affaire Charpenet

Il y a un an le tribunal de commerce d’Angers a liquidé quatorze sociétés civiles immobilières appartenant au marchand de biens scientologue Jean-François Charpenet, pour un passif de quinze millions d’euros. Aujourd’hui de nouveaux éléments à charge viennent étayer cette affaire.


Posté le 14 mars 2018

Prises de notes interdites ?

La justice finlandaise a décidé que les Témoins de Jéhovah ne pouvaient, comme ils en avaient l’habitude, prendre des notes sur les personnes visitées lors de porte-à-porte. La commission de protection des données avait estimé que ce procédé enfreignait la législation sur la confidentialité des données. L’organisation qui avait déposé une plainte à l’encontre de cette décision n’a pas obtenu satisfaction.


Posté le 14 mars 2018

L’oeuvre illégale de Manitara en péril

Contraint par une ordonnance du 8 septembre 2017 à cesser toute activité religieuse, les Esseniens ont décidé de saisir la cour supérieure. Mise à exécution, cette ordonnance les obligerait à démolir ou à déménager tous les bâtiments érigés, sans permis, sur la commune de Cookshire-Eaton (Estrie). Installée depuis 2005, la communauté d’Olivier Manitara est poursuivie pour avoir enfreint une quinzaine de règlements municipaux.

 


Posté le 13 février 2018

Abus sexuels : la hiérarchie mormone sur le banc des accusés

Le 19 janvier 2018, s’est ouvert devant la cour de Martinsburg (Virginie Occidentale) un procès qui devrait durer six à huit semaines. Il s’agit de déterminer si les dirigeants de l’Église locale et le siège national des mormons étaient au courant des agressions sexuelles commises par l’un de leur membre, Christopher Michael Jensen, et s’ils les ont couvertes.


Posté le 13 février 2018

L’office culturel condamné à verser 1 million d’euros de dommage et intérêt

Le 21 décembre 2017, la cour d’appel de Paris a confirmé les décisions du conseil des prud’hommes de Paris à l’encontre de l’Office Culturel de Cluny (OCC) et l’une de ses émanations Patrimoine et développement. Les deux structures avaient été condamnées à verser des dommages et intérêts d’un montant d’un million d’euros à 21 anciens membres, en « réparation du préjudice résultant de la perte de chance de percevoir une retraite ». Le travail bénévole des plaignants avait été requalifié en contrat de travail1.


Posté le 12 février 2018

La « cour kangourou » de la Scientologie

L’avocat de deux victimes scientologues, Luis et Maria Garcia, a interpellé le juge fédéral de West Palm Beach afin qu’il intervienne sur un jugement interne du mouvement, favorable à l’organisation, validé par le juge de district. Ses clients estiment que la Scientologie les a escroqués de 465 000 dollars.


Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 17 mai 2018