Justice

Posté le 13 juillet 2017

Une adepte du respirianisme est morte au bout de trois ans de pratique

Le 8 juin 2017, Jeannette, une adepte belge du groupe Contact & Muziek, est décédée « de mort naturelle dans des circonstances suspectes », selon la police d’Utrecht. Soupçonnant les autres membres du groupe de négligence et de non-assistance à personne en danger, les autorités ont ouvert une enquête.


Mots clefs : 
Posté le 11 juillet 2017

Un système pyramidal condamné

Sandra Faraire, fondatrice et dirigeante de Training Sandra Network, et ses deux associées étaient accusées d’escroquerie, d’abus de bien sociaux, de banqueroute et de travail dissimulé. Le 20 juin 2017, le tribunal correctionnel de Papeete a condamnée S. Faraire à deux ans de prison, dont un avec sursis, trois ans de mise à l’épreuve, une amende de 42 000 €, l’indemnisation ses victimes et l’interdiction de gérer une société. Ses deux associées, quant à elles, ont écopé d’un an de prison, dont six mois ferme, et de 8 300 € d’amende.


Posté le 10 juillet 2017

Les adeptes de Papa Sané jugés

Le 22 juin 2017, au tribunal correctionnel de Saint-Pierre (La Réunion), comparaissaient trois femmes adeptes du groupe fondé par Papa Sané1. Elles étaient accusées d’organisation illégale d’une manifestation sur la voie publique en octobre 2015. Le tribunal a requis à leur encontre une amende symbolique de 500 euros.


Pour rappel, ces femmes avaient organisé un sit-in devant la gendarmerie de Saint-Louis pour réclamer la libération de leur gourou et de sa femme.


Posté le 10 juillet 2017

Il interpelle la justice pour protéger sa réputation

Paul-André Roy, le mari d’Eloïse Dupuis, une Témoin de Jéhovah de 24 ans morte en octobre 2016 suite à un accouchement difficile, a déposé une requête devant la Cour supérieure de Québec pour obtenir l’accès au dossier médical de sa femme, détenu par l’Hôtel Dieu de Lévis. Sa démarche serait guidée par l’Organisation afin de laver le couple de tout soupçon quitte à faire porter la responsabilité du décès à l’hôpital qui l’a accueillie dans un état déjà grave.


Mots clefs : 
Posté le 10 juillet 2017

Certaines activités Témoins de Jéhovah peuvent être préjudiciables aux enfants

Malcom Dodds, juge aux affaires familiales de Milton Keynes (Grande-Bretagne), a statué sur le droit de garde d’un enfant dont le père est membre des Témoins de Jéhovah. Non croyante, la mère s’inquiète depuis que son fils lui aurait déclaré : « Dieu est bon et vous êtes mauvais ».


Posté le 10 juillet 2017

Des parents jugés responsables de la mort de leur bébé

Le 14 juin 2017, le tribunal de Termonde (Belgique) a condamné un couple à six mois de prison avec sursis pour avoir involontairement causé la mort de son bébé. Les parents avaient décidé de le nourrir exclusivement au lait végétal (lait d’avoine, de sarrasin, de quinoa, de riz…), ayant jugé, sans avis médical, que leur enfant souffrait d’une intolérance au lactose et au gluten.

 


Posté le 10 juillet 2017

Les faux souvenirs, un phénomène sous-estimé

Le 23 mai dernier, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Catherine Phanekam, une kinésithérapeute auto proclamée psychothérapeute. Elle était accusée d’abus de faiblesse et de mise en état de sujétion d’autrui. Ses victimes l’accusent de leur avoir induit de faux souvenirs afin de les éloigner de leurs familles et ainsi les maintenir sous son influence.


Posté le 04 juillet 2017

Les Témoins de Jéhovah interdits en Russie

Le 20 avril 2017, la Cour suprême de Russie a rendu son verdict dans une affaire opposant le ministère de la Justice russe aux Témoins de Jéhovah (TJ) de Russie. Débutées le 5 avril les audiences devaient permettre de statuer sur le caractère extrémiste de l’organisation et son interdiction. Considérant que les pratiques du groupe violent la loi fédérale contre les activités extrémistes, la Cour a décidé de répondre favorablement à la demande du ministère de la Justice en interdisant les Témoins de Jéhovah.


Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 25 juillet 2017