Guérison

Posté le 11 octobre 2017

Nouvelle peine de prison pour un guérisseur

Déjà condamné en 2014 à quatre ans de prison dont trois ferme pour escroquerie, extorsion, travail illégal et proxénétisme aggravé, un guérisseur vient d’être à nouveau condamné à deux ans de prison ferme pour travail dissimulé et escroquerie par le tribunal correctionnel de Lyon.


Posté le 10 juillet 2017

Joao De Deus, un guérisseur new age

Le guérisseur brésilien João De Deus, de son vrai nom Texeira Faria, jouit d’une renommée internationale. A la Casa Dom Ignacio de Loyola, son centre situé à Abadiânia, il reçoit des milliers de personnes en quête de soins ou en recherche spirituelle. Cristina Rocha, une anthropologue brésilienne, a décidé d’étudier la communauté pendant plusieurs années afin de comprendre pourquoi il suscite une si grande attraction. Elle a mis en évidence qu’au-delà de la guérison se dégageait de plus en plus une dimension religieuse.


Posté le 10 novembre 2016

Débat autour du droit de soigner les enfants par la prière

Les parlementaires de l’Idaho ont réuni un groupe de travail sur les « les risques encourus par les enfants dont les parents croient en la guérison par la foi ». Ils n’ont pas prévu, pour l’instant, de légiférer sur le sujet, mais ont entendu les arguments pour et contre le droit d’autoriser des parents croyants à privilégier des soins spirituels pour soigner leurs enfants.


Posté le 15 septembre 2016

Guérisseur… pour les autres seulement !

Joao Teixeira, plus connu sous le nom de Joao de Deus (Jean de Dieu) est célèbre dans le monde entier pour ses prétendus dons de médium et de guérison spirituelle. Il reçoit chaque semaine des milliers de malades du monde entier à Abadiania, près de Brasilia, localité vivant principalement de ses activités. Alors qu’il invite à croire en ses pratiques et parfois, à abandonner un traitement médical, il semblerait que Joao de Deus fasse appel à la médecine conventionnelle quand il s’agit de sa propre santé.


Posté le 11 avril 2016

Le gourou qui se prenait pour Zeus

Dans la région de Libourne (Gironde), un magnétiseur a été mis en examen et placé en détention provisoire pour viols et abus frauduleux de l'ignorance ou de la faiblesse d'une personne par dirigeant d'un groupement poursuivant des activités maintenant la sujétion psychologique ou physique des participants. Présenté comme un « véritable gourou », il aurait fait subir de terribles épreuves à plusieurs femmes.


Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 12 octobre 2017