Atteinte à l’enfant

Posté le 10 janvier 2018

Le gourou sous les verrous

Le 15 décembre 2017, le tribunal correctionnel de Saint-Pierre de la Réunion a condamné Philippe Bernard Beldan, surnommé « monsieur Bernard » ou « le gourou d’Etang Salé », à cinq ans de prison dont quatre ferme, à une interdiction d’exercer une activité professionnelle en lien avec des mineurs, à être inscrit sur le fichier des délinquants sexuels et à payer 200 000 euros de dommages et intérêts à ses victimes.


Posté le 10 janvier 2018

Condamnation d’un groupe pédophile

Le tribunal de Setubal (Portugal) a condamné pour viols, proxénétisme et pornographie infantile six membres d’un groupe pseudo religieux connu sous le nom de Celestial Truth. Les faits se sont déroulés dans une ferme, au sud de Lisbonne, louée par le groupe entre 2011 et 2015. Parmi les victimes, on compte des enfants des membres du groupe. Les peines vont de 7 à 19 ans de prison. Le leader écope quant à lui de la peine la plus lourde, soit 23 ans de prison.


Posté le 10 janvier 2018

La commission Royale d’Australie donne ses recommandations dans son rapport final

La commission royale a donné six mois aux gouvernements fédéraux et territoriaux pour donner suite à ses recommandations et souhaite que les institutions rendent compte de ce qu’elles ont mis en oeuvre pour se réformer. Cette commission a enquêté, entre autres, sur les systèmes et procédures en vigueur au sein de l’organisation des Témoins de Jéhovah pour répondre aux allégations d’abus sexuels et sur les outils de prévention.


Posté le 10 janvier 2018

Un père devant la justice pour protéger ses filles

La justice canadienne vient de donner une nouvelle fois raison au père de deux fillettes que son ex-épouse, Témoin de Jéhovah, essayait d’endoctriner. La cour d’appel vient de confirmer la décision prise en première instance interdisant à la mère d’emmener les enfants faire du porte-à-porte et ne les autorisant à assister qu’une semaine sur deux aux réunions organisées le dimanche matin par sa communauté.


Posté le 10 janvier 2018

Reclaimed Voices, 80 témoignages en un mois d’existence

Créée mi-novembre 2017 pour dénoncer les abus sexuels perpétrés au sein de la communauté des Témoins de Jéhovah (TJ), la fondation néerlandaise « Reclaimed Voices » a déjà reçu près de 80 témoignages. La majorité émanent d’adultes ayant quitté le groupe et ayant été abusés dans leur enfance.


Posté le 10 janvier 2018

L’inertie des services de protection de l’enfance

Suite aux nombreuses révélations d’Associated Press sur Word of Faith Fellowship, l’agence de protection de l’enfance de Caroline du Nord étudiera plus attentivement toute nouvelle allégation d’abus et de négligences commis sur des enfants par des membres du groupe.


Posté le 12 décembre 2017

Main basse sur les enfants

Menant depuis de longs mois une enquête approfondie sur la base de témoignages d’anciens membres de Word of Faith Fellowship, l’Associated Press (AP) vient de révéler comment le groupe a réussi à soustraire plusieurs enfants à leurs parents pour les faire élever par des adeptes. Dans de nombreux cas, ces enfants avaient même été ligués contre leurs parents.


Posté le 11 décembre 2017

Abus sexuels : « Aucune autorité ne prévaut sur celle de Dieu »

Pour les Témoins de Jéhovah, aucune autorité ne prime celle de Dieu. Leur politique basée sur les Ecritures bibliques n’a qu’un seul but, vivre selon sa volonté. Même en cas d’abus sexuels sur mineur, le respect des lois de Dieu passe au-dessus des lois des hommes.


Posté le 11 décembre 2017

Des victimes d’abus sexuels se mobilisent

Début novembre, des ex-Témoins de Jéhovah victimes d’abus sexuels dans leur enfance, ont confié anonymement à la BBC qu’il est très courant dans les congrégations Témoins de Jéhovah de dissuader les victimes d’abus sexuels de porter plainte.


Une jeune femme originaire de Worcestershire le confirme. Abusée par un ami de son frère pendant son enfance, elle a été contrainte de se taire sous la pression de ses parents et d’anciens de sa congrégation.


Posté le 11 décembre 2017

Bouleversements à Short Creek

Au début du mois de novembre 2017, les autorités des villes de Hildale (Utah) et de Colorado City (Arizona) formant l’enclave de Short Creek, ont accepté de payer 350 000 dollars à des victimes d’arrestations arbitraires ordonnées par des marshalls membres de la FLDS.


Pages

Copyright © 2006 UNADFI. Tous droits réservés. Les textes ou ouvrages mentionnés sont propriété de leurs auteurs respectifs.

Les mentions légales - Les conditions générales d'utilisation - Les conditions générales de vente

 

Association reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Education Nationale et de la Jeunesse et des Sports, membre associé de l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF)

Dernière modification le 15 février 2018